Prix Jeune entrepreneur francophone 2018

Prix Jeune entrepreneur francophone 2018
0euros

Présentation du donateur

Objectif

L’objectif du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone est de stimuler, récompenser et mettre en valeur le dynamisme, l’excellence et la créativité de la jeunesse francophone dans le domaine de l’entrepreneuriat et la création de richesse durable. C’est également un moyen de reconnaitre le rôle essentiel de l’entreprise privée pour le développement économique dans les pays francophones et valoriser la contribution des jeunes qui ont du succès dans le monde des affaires. En outre, le prix vise à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes.

Domaines d’entreprise primés

Le concours est ouvert à tous les champs de l’entrepreneuriat, mais la priorité sera accordée aux entreprises œuvrant dans les domaines économiques suivants :

  • Économie mauve : Culture, éducation y compris promotion de la langue française ;
  • Économie circulaire et solidaire et changements climatiques ;
  • Économie verte : Développement durable y compris agriculture ;
  • Économie des technologies de l’information et de la communication ;
  • Économie bleue : Ressources marines, pêche et aquaculture.

Résumé de l'opportunité

Prix à gagner

Deux jeunes entrepreneurs, une jeune femme et un jeune homme seront lauréats du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone 2018. Ils recevront chacun une enveloppe de 10 000 euros ainsi qu’un appui technique. Le choix des lauréats sera effectué via un processus de sélection transparent.

Remise des prix

Sous la supervision des autorités concernées de la Francophonie, une cérémonie solennelle de remise du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone aura lieu à Erevan en Arménie en octobre 2018 à l’occasion du XVIIe Sommet de la Francophonie en 2018.

Critères d'éligibilité

  • L’entrepreneur(e) est originaire d’un pays membre de l’OIF;
  • L’entrepreneur(e) est francophone et âgé entre 18 et 35 ans au moment de la remise du prix;
  • Les activités de l’entreprise se déroulent dans au moins un pays membre de l’OIF;
  • L’entreprise est exploitée depuis au moins 2 ans au moment de la clôture du concours le 30 juillet 2018;
  • Être propriétaire d’au moins 51% du capital, soit, avoir le plus grand nombre d’actions ou de parts émises;
  • L’entreprise a eu du profit brut dans l’année fiscale 2017;
  • L’entreprise doit être active et ne pas avoir déclaré faillite;
  • Une seule candidature par personne peut être déposée.

Les critères principaux d’évaluation des candidatures se baseront, sans se limiter, sur le rendement financier, la vision et l’esprit d’entreprise, la contribution à l’économie verte et la responsabilité sociale.

Les conditions de candidature et les critères de sélection sont précisés dans le Règlement du concours.

pdf appel à candidatures